La croissance du Sénégal attendue à 4,3% en 2013 - FMI

Publié le par Koukla Tabi

La croissance économique du Sénégal est attendue à 4,3% en 2013, en hausse de 0,6 point par rapport aux chiffres provisoires de 2012, soutenue par les investissements dans les infrastructures, selon les prévisions du Fonds monétaire international publiées cette semaine.

Ce niveau est inférieur à la croissance moyenne des pays de l'Union économique et monétaire d'Afrique de l'Ouest (UEMOA), attendue à environ 6 % en 2013.

L'inflation au Sénégal devrait être de 1,6%, un niveau inférieur aux 2,4% pour l'ensemble de l'UEMOA en 2013, contre 2,5% en moyenne pour 2012.

 

La forte croissance de la zone UEMOA devrait être portée par :

- une forte augmentation de l’investissement public en Côte d’Ivoire entraînant une hausse des investissements privés,

- la poursuite des investissements dans le secteur minier et des hydrocarbures au Burkina Faso et au Niger et dans le secteur des infrastructures au Sénégal

-  une meilleure production agricole.

 

En 2012, la croissance économique de l'UEMOA se situait, selon des données provisoires, à environ 5,8 % en raison de la reprise économique en Côte d’Ivoire, le redressement de la production agricole et le démarrage de la production de pétrole au Niger.  En 2011, la croissance de l'UEMOA n'avait été que d'environ 1% en raison de la sécheresse au Sahel et de la crise en Côte d'Ivoire

 

Le Sénégal représentait 18,7% du PIB total des pays de l'UEMOA en 2011, 11% des exportations mais environ 21% des importations de l'ensemble de la zone.

 

 

Les pays membres de l’UEMOA sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Publié dans Economie

Commenter cet article