Le Japon est le deuxième plus gros donateur pour le Sahel

Publié le par Koukla Tabi

Enfant-jouant.JPG

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le Japon a donné 61,5 millions de dollars pour le Sahel dans le cadre de la stratégie des Nations-Unies pour améliorer la sécurité de la région.

 

L'Empire du soleil levant est ainsi le deuxième donateur après  l'Union européenne qui,  à  27 pays, n'a donné qu'un petit million de  plus.

 

Touchées par des sécheresses récurrentes et une insécurité alimentaire structurelle, le Sahel doit faire face à la présence de groupes armés sur son territoire, qu'il s'agisse de mouvements séparatistes ou de réseaux terroristes et mafieux, alimentés en hommes et en armes après la chute du régime libyen.

 

Les pays concernés par la stratégie pour le Sahel sont le Niger, le Tchad, le Burkina Faso, la Mauritanie, le Mali, le Cameroun, Nigeria, Sénégal et la Gambie.  

 

Source : Bureau pour la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies en Afrique de l'Ouest et du Centre. 

Publié dans Economie

Commenter cet article

Damien 20/03/2013 16:00

Très surprenant comme info. Elle soulève plusieurs questions : - le Japon investit-il également dans d'autres grandes causes humanitaires ? Si oui, dans quelles autres régions du monde ?
- comment tout cet argent est-il utilisé ?