MSF s'alarme des difficultés de la population centrafricaine d'accès aux centres de santé.

Publié le par Koukla Tabi

carte Centrafrique   

 

Médecins sans frontières a dénoncé lundi la situation en Centrafrique où les combats empêchent la population d'avoir accès aux soins. 

Les rebelles centrafricains du Séléka ont pris dimanche le contrôle de Bangui après la fuite au Cameroun du président François Bozizé, lui-même arrivé au pouvoir par la force en 2003. 

"Ces dernières 48 heures, en raison de la forte violence et de l'insécurité qui régnaient à Bangui, les opérations de MSF ont été gravement perturbées et des blessés dans un état critique n’ont pu être opérés", explique l'ONG dans un communiqué.

L'ONG, qui a également été victime de pillages et de vols, demande aux parties combattantes de garantir l'accès aux populations aux structures de santé. 

Pour comprendre ce qu'il se passe en Centrafrique : 

Centrafrique : cinq choses à savoir sur le coup d'Etat, l'Express, 25 mars 2013. 

Entretien avec Roland Marchal du Centre d'études et de recherche internationales (CERI) de Sciences Po Paris, Le Monde, 27 décembre 2012. 

Aux marges du monde, en Afrique centrale... les études du CERI, mars 2009. 

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article